Sommeil et bien-être : Qu’est-ce que la paralysie du sommeil ?

Certaines personnes ont connu l’expérience de la paralysie du sommeil : C’est la  sensation d’être réveillé mais n’arrivant pas à bouger son corps. C’est une situation de peur intense, mais toutefois sans gravité. Nous allons parler de ce trouble du sommeil dans cet article, ainsi que des facteurs de risque et les mesures à prendre en cas de survenu de la paralysie du sommeil.

Qu’est ce que la paralysie du sommeil ?

La paralysie du sommeil est associée à un état entre le rêve et la réalité. Le cerveau est en état d’éveil, tandis que le corps est encore dans un profond sommeil. Le sujet a alors des hallucinations visuelles ou auditives, et même d’ordres sensoriels. Arrivé à ce stade, il n’arrive plus à respirer, il perçoit encore des restes du rêve qu’il a faits. Ces hallucinations peuvent apparaître au moment du réveil ou de l’endormissement. 

Cette situation peut se passer pendant une durée de quelques secondes à quelques minutes. Elle occasionne systématiquement un sentiment de peur et d’angoisse. La personne qui subit cette expérience respire de façon normale. 

Facteurs de risques

Des catégories de personnes peuvent être plus indiquées à présenter ce trouble du sommeil que d’autres. Cependant, certains de ces facteurs de risques peuvent être évités. On note parmi ces facteurs le sommeil perturbé, la fatigue, le stress, les insomnies, la consommation excessive d’alcool ou de drogue, les siestes qui durent trop longtemps au moment de la journée. Le fait de ne pas dormir dans un environnement habituel peut aussi entrainer le sujet à présenter une parasomnie.

Les personnes conscientes qu’elles sont dans un rêve pourront enclencher une paralysie du sommeil si elles exercent trop d’influence dans leur rêve. La position allongée sur le dos est plus propice à l’apparition du trouble, en comparaison à une position sur le côté. La température de la pièce qui atteint un niveau extrêmement bas ou extrêmement haut peut aussi être un élément déclencheur. 

Traitement de la paralysie du sommeil

La paralysie du sommeil ne se guérit pas car elle n’est pas une maladie, elle est un trouble du sommeil. Aucun traitement n’existe pour traiter la paralysie du sommeil. Le sujet doit alors apprendre à le gérer. Elle est une situation angoissante mais sans gravité. La meilleure chose à faire est de ne pas aggraver votre cas en pensant à des phénomènes mystiques. Evitez de penser aux possessions démoniaques et aux esprits maléfiques. Ces pensées ne feront qu’ajouter du stress au moment où vous aller dormir.

Pour mieux relaxer avant que vous dormiez, pratiquez des séances de sophrologie et arrêtez d’y penser. Si vous avez la sensation que la paralysie du sommeil survienne, le moyen le plus efficace à faire est de penser à des situations agréables, à des choses relaxantes et qui amènent votre corps à se détendre et à entrer dans un sommeil profond.

Comme mentionné plus haut, il n’existe pas de traitement pour traiter la paralysie du sommeil. Il ne sera pas utile de consulter un médecin du moment où l’on sait qu’il s’agit de paralysie du sommeil. Mais si vous avez des doutes, vous pouvez consulter un médecin pour qu’il vous explique ce trouble du sommeil d’un point de vue physiologique. 

La consultation d’un médecin est cependant conseillée si ce trouble survient de manière fréquente et/ou qu’il engendre une somnolence importante durant la journée. Par ailleurs, pour bénéficier d’une prise en charge des frais médicaux, la meilleure solution est de souscrire à une mutuelle santé. Pour vous aider à faire le bon choix, Santors est le meilleur comparateur pour orienter votre choix.

Source : https://www.marieclaire.fr/,la-paralysie-du-sommeil-la-reconnaitre-y-remedier,815854.asp